Qui n’a jamais rêvé de devenir une superstar du foot durant son enfance ? Beaucoup ont réussi à le devenir tandis que d’autres sont restés de simples amateurs. Mais, quelle est la différence au fait entre le foot amateur et le foot professionnel? C’est de cela qu’il va s’agir dans les lignes qui suivent.

 

Commençons par le foot amateur

Pour faire court, disons que le football amateur est celui qui rassemble tous les amoureux du ballon rond qui ne font pas de ce sport leur priorité, voire leur source de revenus. Autrement dit, un amateur ne vit pas du football. Soulignons néanmoins que le foot amateur peut avoir dans un souci d’amélioration, besoin de financements et même les obtenir. Certains joueurs amateurs en arrivent dans certains cas, à signer des contrats spéciaux qui leur permettent d’obtenir une rémunération moyenne, contrairement aux professionnels pour lesquels le football constitue un boulot à temps plein.

Parlons maintenant du foot professionnel

Le professionnalisme dans le football est apparu pour la première fois en 1885 au Royaume-Uni. Un joueur professionnel fait mention dans ses papiers de son métier de footballeur.

L’importance qu’a le foot aux yeux de l’humanité se mesure au fait que chaque nation detient sa propre ligue de foot professionnel pour ne citer que la Ligue 1 en France ainsi que la Premier League en Angleterre et la Liga en Espagne.

Un joueur de foot professionnel doit parapher un contrat dans son club pour pouvoir jouer. Son salaire mensuel et les primes glanées seront alors mentionnés dans ledit contrat.

Terminons avec l’organisation de ces deux statuts en France

Les deux catégories de football que sont le foot amateur et celui pro, sont réparties en plusieurs championnats. Ainsi, les amateurs jouent dans la 3e division départementale jusqu’en national. Les professionnels de leur côté évoluent en Ligue 1 et Ligue 2.